Posologie


Indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs modérées à intenses, Ixprim est uniquement réservé à l’adulte et l’adolescent de plus de 12 ans. Son usage doit être limité aux personnes malades ressentant une douleur modérée à intense qui nécessite un traitement associant du paracétamol et du tramadol. La dose doit être définie selon l’intensité de la douleur et de la sensibilité individuelle du patient.




La posologie de l’Ixprim lors du traitement

Attention : Posologie de l'ixprimEn début de traitement, la dose indiquée est de 2 comprimés de Ixprim. Selon les cas et compte tenu des besoins du malade, des doses complémentaires peuvent être envisagées. Cependant, elles ne doivent excédées plus de 8 comprimés par jour soit 300 mg de tramadol et 2 600 mg de paracétamol. Chaque prise doit se faire sur un intervalle de 6 heures au minimum. Si un traitement répété ou un traitement prolongé est indispensable après que la maladie et la sévérité de celle-ci ont été définies, il est essentiel de faire un suivi assidu et fréquent afin de juger s’il est nécessaire de continuer le traitement. Pour la sécurité de l’enfant de 12 ans, l’utilisation de Ixprim est formellement interdite. L’emploi et l’efficacité de ce médicament ont été établis chez le patient ayant un âge de 12 ans et plus. Chez les personnes âgées la posologie habituelle est indiquée seulement si le patient a plus de 75 ans, chaque prise de Ixprim doit être espacée de 6 heures. En cas d’insuffisance rénale sévère, l’Ixprim doit être banni du traitement. C’est aussi le cas pour une personne atteinte d’une insuffisance hépatique sévère. Par contre, une insuffisance rénale modérée ou une insuffisance hépatique modérée nécessite un intervalle de 12 heures entre chaque prise.




Précaution d’emploi de l’Ixprim

médicaments et posologie

Un suivi particulier chez certains patients est indispensable lors de l’administration de Ixprim. C’est surtout le cas des personnes qui présente un risque de convulsion élevé ou qui a subi un traumatisme crânien ou qui présente des anomalies au niveau des voies biliaires, une hypertension intracrânienne ou des troubles respiratoires.